15 août 2018
Facebook viadeo Linkedin

Le rôle des réseaux sociaux dans la recherche d'emploi

Que ce soit Viadeo, linkedIn ou autres, les réseaux sociaux professionnels sont des plateformes qui constituent aujourd'hui une nouvelle opportunité de trouver un emploi. Certes, ils n'ont pas encore la même place chez nous que celle qu'ils ont atteinte en Europe et ailleurs, mais les responsables RH et les recruteurs s'y intéressent de plus en plus pour dénicher certains profils.

Certes, la recherche de bons profils se fait encore via les réseaux réels et non virtuels mais pour d'autres postes, les réseaux sociaux peuvent beaucoup aider dans ces opérations de recrutement.

Au niveau international leur impact est plus important notamment avec le développement des NTIC. Cependant quand on parle de réseaux sociaux dans le domaine de l'emploi et surtout dans un contexte comme le nôtre on ne doit surtout pas se focaliser sur des réseaux Networking genre « linkedIn et Viadeo » ; par exemple. Les réseaux sociaux les plus influents sont ceux qui sont réels. La plupart des personnes qui les composent se connaissent et entretiennent des relations professionnelles très poussées. Ce n'est pas virtuel. Quand on recommande quelqu'un ou qu'on l'approche pour le connaître on ne va pas se limiter au virtuel. Il faut le connaître, le rencontrer, en savoir beaucoup plus sur lui, etc.

Donc quand on parle de réseaux sociaux, il faudrait éviter de penser automatiquement aux réseaux sociaux via le web.

Quand on parle de réseaux sociaux il faut comprendre un réseau au sens long et large du terme. En matière d'emploi et dans notre contexte marocain les réseaux les plus efficaces sont ceux que vous avez constitués ou que vous avez intégrés. Les réseaux sociaux virtuels n'ont pas encore  atteint l'importance qu'ils ont eu sous d'autres cieux.

Pour les DRH ou les cabinets de recrutement notamment ceux spécialisés dans la chasse de têtes, les réseaux sont fondamentaux surtout pour recruter de bons profils que cela soit des «grosses pointures» ou des «cadres supérieurs» avec un fort potentiel.

 

                                Les facteurs de différenciation des réseaux sociaux

                   Il existe deux grandes catégories de réseaux sociaux :

          -  les réseaux à usage personnel (FB, Myspace,…)

          -  les réseaux sociaux à usage professionnel (LI, Viadeo).

Dans la catégorie pro, il existe deux principaux éléments de différenciation

  • Le premier est la couverture géographique.
    • LINKEDIN est présent dans les pays anglophones, son marché d’origine, les Etats-Unis concentrent la moitié de ses membres ;
    • Tandis que Viadeo est leader en Europe et dans les marchés émergents où l’avenir économique est très prometteur. Le premier pays en nombre de membres pour Viadeo c’est la Chine avec plus de 8 millions.
  • Le deuxième élément est la «value proposition»:
    • LINKEDIN est fortement positionné «jobboard », d’ailleurs plus de 60% de ses revenus proviennent de là.
    • Viadeo offre bien plus que cela, car en plus de l’espace emploi, Viadeo est réputé pour permettre à ses membres de faire du business, mais également, de développer leurs carnets d’adresses.

 

          Utilité des réseaux sociaux aussi bien pour le candidat que pour le recruteur

Les réseaux sociaux sont en pleine expansion, et notamment les réseaux professionnels : Viadeo, LinkedIn entre autres. Comment ces outils révolutionnent le recrutement, aussi bien du côté des candidats que des recruteurs ?

Pour les candidats, les réseaux sociaux ne peuvent pas constituer l’unique levier pour trouver un emploi, à de très rares exceptions près. Toutefois, ils permettent un gain de visibilité important, et peuvent être utilisés pour acquérir une crédibilité aux yeux de leur futur employeur : le tenue d’un blog professionnel par exemple, relayé sur les réseaux professionnels voire même sur Twitter, va permettre au candidat de s’exprimer beaucoup plus longuement que pendant un simple entretien d’embauche, et même de comparer sa vision des choses avec d’autres professionnels de son secteur. De plus, sa présence sur les réseaux sociaux peut lui permettre de réaliser des candidatures spontanées, ou d’être virtuellement présenté ou recommandé à des décideurs, en enrichissant son réseau personnel. Une présence sur les réseaux sociaux professionnels est donc importante pour les candidats.

Les réseaux sociaux professionnels sont aussi un très bon moyen de connaître les entreprises pour lesquelles un candidat a l’opportunité de travailler : culture de l’entreprise, autres salariés…

Cette présence globale des candidats sur le web doit être cohérente. Avoir un profil LinkedIn relatant un CV riche, une grande expérience et un parcours sans faute allié à un profil Facebook mal configuré et regorgeant de photos de mauvais goût nuira à n’en pas douter à l’e-réputation du candidat.

Pour les recruteurs, Les réseaux sociaux représentent un moyen de sourcing important. En France, Viadeo reste le réseau le plus utilisé par les recruteurs : C’est le site le plus généraliste, qui permet aux spécialistes du recrutement de poster des offres d’emploi ciblées, qui apparaîtront dans le tableau de bord des candidats au profil cohérent. LinkedIn quant à lui est un réseaux tourné vers l’international : il est très utilisé par les anglo-saxons et peut s’avérer utile pour le recrutement de candidats à fort potentiel.

Ces réseaux sont un atout important lorsque vous recherchez un profil particulier : ils permettent un ciblage très précis des candidats et la possibilité de les contacter directement. Ils concourent à une démarche pro-active de recrutement ou de veille sur des profils à haut potentiel.

Et Facebook dans tout cela?

Et bien Facebook, n’est pas un réseau social professionnel. Malgré tout, de par son audience exceptionnelle, il constitue un potentiel de candidats énorme. Des applications Facebook spécifique ont donc vu le jour pour recruter, mais elles restent marginales. Facebook n’a donc théoriquement pas pour but de concourir au recrutement, mais dans les faits, avec la tendance des recruteurs à “googliser” les candidats, les profils Facebook sont bien souvent (à tord ?) un des éléments de la décision finale.