21 mai 2018
Facebook viadeo Linkedin

Le recours à internet  dans plusieurs aspects  de la gestion de notre quotidien est devenu un acte naturel . tellement naturel que dans le domaine de l’emploi, les recruteurs  comme les candidats ne spécifient plus s’il s’agit d’e-recrutement ou d’un recrutement classique .

le recherche active d’un emploi à travers le net s’avère être une démarche banalisée, adoptée par tous pour optimiser tant le recrutement que la recherche d’emploi.

Pour les uns , elle permet de postuler sans se déplacer et sans frais réels et pour les autres, cela permet de collecter , de traiter et d’archiver.

Les bons outils, les méthodes de recherche d’emploi.

Job boards, blogs, jobs sites, e-cv sinon rien … de quoi se perdre dans la jungle des moyens de rechercher un emploi aujourd'hui.
Tout d'abord, de la méthode et de l'organisation. Il est important de planifier sa prospection d'emploi, ses rendez-vous, ses relances, les informations à collecter.... en ayant au préalable dégagé ses motivations, ses atouts et son objectif qui forment son projet professionnel.

Méthodes et modes d'approche du marché.

Représentez graphiquement les étapes de votre recherche d'emploi afin d'avoir des repères visuels de temps et d'actions, auxquels vous pourrez revenir chaque fois que vous éprouverez le besoin de faire le point sur l'avancement de vos démarches.
C'est un bon moyen de ne pas se disperser, de garder le cap et d'éviter un stress inutile. Voir un ex graphique
Associez-y : un tableau de bord de vos contacts avec les recruteurs et avec les relations de réseau qui planifie le suivi que vous devrez en faire, par quels moyens suivant les circonstances …
•  utilisez le réseau pour dialoguer avec des opérationnels et démultiplier vos contacts, remonter les pistes du marché : http://www.viadeo.com, linkedin

•  Utilisez les salons professionnels et les évènements les plus anodins ou ludiques qui soient car c'est dans ces circonstances que l'on peut nouer des contacts inattendus et plus personnels qui peuvent à terme « faire tilt ». On se rappellera effectivement plus de vous en termes humains et de qualités relationnelles.

•  un tableau de bord des informations à collecter et déjà rassemblées, sur les domaines, les professions, les données de marché, d'entreprises … qui vous permet d'établir des liens entre elles.

•  Répartissez vos types d'approche (réponse aux annonces, par voie de presse ou d'internet, par job board, blog ou par site de recrutement de cabinet de recrutement, e-candidature spontanée…). Utilisez tous les canaux de recherche d'emploi en identifiant bien ceux que vous avez utilisés suivant les cas.

•  Ciblez vos candidatures, à fortiori sur le net ; valorisez un parcours, des compétences en adéquation avec le poste en question. Pour une candidature spontanée, on peut cibler non pas un poste mais une nature d'activité et un niveau de responsabilité grâce aux entretiens d'information que vous aurez eu avec des opérationnels d'entreprises du même type, et en s'étant naturellement renseigné sur celles-ci.

•  Relancez par téléphone et non par courrier, ou bien éventuellement par mail si vous ne pouvez joindre la personne, en lui demandant toutefois son heure préférentielle à laquelle vous pourriez la joindre.

•  Attendez-vous à être contacté par téléphone assez rapidement parfois si votre candidature fait mouche ; les recruteurs peuvent être très réactifs grâce au net. Aussi entraînez-vous à parler de vous et de l'essentiel de votre

•  Analysez et quantifiez vos résultats régulièrement (nbr candidatures/nbr d'entretiens/types de canaux …)

•  Analysez les offres d'emploi : un poste peut en cacher d'autres et/ou indiquer que les entreprises du même type/domaine sont susceptibles de recruter sans pour autant passer d'annonces. Il faut donc les rechercher pour envoyer des candidatures spontanées qui sont si possible la résultante d'une démarche réseau.

Approche méthodologique

Phase 1
La première phase de recherche d'emploi est consacrée à la réflexion sur ses atouts, ses compétences, les difficultés qu'on a su surmonter, ses qualités, ses lacunes, son potentiel et bien sûr, sur sa motivation ... en bref faire le bilan. Voir pages conseil :

Il faut éviter de se limiter à une approche par type de fonction souvent trop rigide, mais bien plus raisonner en termes de nature d'activité, de niveau de responsabilité et de compétences que l'on souhaite avoir et développer. C'est une manière beaucoup plus transversale de voir les choses car les compétences et les qualités requises sont transférables. C'est grâce à ce prisme ou à cette grille du portrait de l'activité visée que l'on analyse le marché de l'emploi.

Ne pas oublier que la personnalité fait toute la différence ; c'est l'homme ou la femme qui fait le poste et non l'inverse.

Parallèlement à cette réflexion, il est conseillé de rencontrer des professionnels de métiers et secteurs qui vous attirent, pour confirmer et infirmer ses affinités avec les besoins des entreprises qu'auront pu vous présenter ces opérationnels. Et bien sûr, repérer des besoins en recrutement par fidélisation de son réseau relationnel.

Les entretiens d'information préparent aux entretiens d'embauche ; il est judicieux d'extraire de ces entrevues, les bons réflexes d'écoute et de convivialité qui facilitent l'empathie. (+clarté, pertinence des questions à poser sur un poste...).

Il est important de pouvoir faire des recoupements avec l'analyse du marché de l'emploi faite à travers les offres et l'actualité des secteurs.

Rien n'empêche de répondre à quelques annonces et de faire quelques candidatures spontanées mais ne surtout pas arroser le marché. On peut commencer à travailler sur sa candidature en l'adaptant à son projet qui commence à se dessiner, mais sans chercher à la finaliser.

Phase 2
La deuxième phase est consacrée au projet en se donnant une idée suffisamment précise de l'activité que l'on veut exercer et de son contexte et bien identifier ses créneaux en termes d'activité / postes, type d'entreprises, domaines, rémunération....

Les caractéristiques d'un bon projet sont sa cohérence et sa cohésion ; on peut avoir plusieurs cibles dans un même projet, l'important est de trouver leur point commun et ce qui les relie entre elles.

C'est notamment revoir son parcours pour en révéler le fil conducteur qui apparaît en filigrane dans son CV.

Ne pas oublier qu'un projet professionnel s'inclut dans un projet de vie.

L'intérêt d'un travail sur projet professionnel est de pouvoir cultiver la différence et se distinguer d'autres candidats par une approche originale de l'activité professionnelle recherchée. C'est construire des ponts entre des éléments d'informations sur des métiers secteurs qu'à priori rien ne rapprochait.

C'est s'approprier réellement un poste, être acteur de son devenir professionnel, et par conséquent être mieux identifié par un DRH. Poursuivre sa démarche réseau pour préciser son projet.

Se fixer des objectifs quotidiens et à la semaine en matière de RDV, de recueil d'informations, de démarches sur des salons, des conférences et autres séminaires ...

Faire le point en fin de semaine pour en tirer des conclusions et de nouveaux objectifs.
C'est ainsi toute une dynamique d'action / réflexion à la fois stimulante et structurée qui maintient dans une posture psychologique positive et réactive et limiter les effets perturbants des préoccupations morales qui grèvent souvent une recherche d'emploi.

Phase 3
Lancer quelques candidatures ciblées en rapport avec le projet de manière parcimonieuse, comme on jette des bouteilles à la mer.

Phase 4
Analyser les résultats en termes de quantité, qualité, nombre d'entretiens, raisons des refus si possible, forte concurrence mais postes nombreux, ou au contraire faible concurrence mais secteur étroit qu'on nomme une "niche" ...  

Procéder ensuite aux réajustement nécessaires de cibles et de remodelage de la candidature et se préparer aux entretiens d'embauche ainsi qu'aux tests de recrutement.

Phase 5
Une fois assuré des cibles présentant le meilleur rapport adéquation profil-motivation-marché de l'emploi, c'est à ce moment qu'il faut non plus seulement cibler mais également jouer sur le nombre.

Il faut repérer par analogie, des entreprises similaires à celles qui ressortent de son étude projet et envoyer des mailings d'une candidature cette fois-ci bien ficelée.

Le site www.societe.com permet de faire des recherches par codes naf et par région par ex. et fait apparaitre les noms des dirigeants. Et naturellement il faut répondre aux offres d'emploi.

Phase 6
Poursuivre sa dynamique de veille sur son projet à travers l'actualité, les rencontres réseau car il est important de ne pas briser le rythme et la dynamique mis en place.

Analyser les retours de candidatures. Procéder aux éventuels réajustements.

Phase 7
Considérer que le recrutement se joue jusqu'à la conclusion positive de la période d'essai durant laquelle il faut s'investir en observant beaucoup et surtout les rapports humains qui renseigne sur les rapports réels bien loin de l'organigramme.  

Enfin, ne pas oublier de remercier par courrier, par mail ou téléphone, tous ceux qui auront pu vous aider et vous écouter durant votre recherche. C'est une marque de sympathie et une manière de leur montrer que la démarche réseau est gagnante et que vous pouvez leur renvoyer l'ascenseur. Pour soi, c'est ne pas oublier que le réseau ne s'arrête pas quand on a enfin décroché le job de ses rêves, il se cultive.

Nouveautés WebTV

JOBS ALL YOU sur Facebook

Nos références